Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Eden-Esperance

Désolée pour le dérangement, ce blog est en refonte complète, Que Dieu vous Bénisse

Publié le par Monique
Publié dans : #sites et blogs amis

 

            

 

 

Jésus est il mort sur un poteau ? : 

 

 cliquez  ici

 

Foi Biblique

 

 

 

 Pour vous qui est Jésus 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

             

   Anulien (annuaire)

 

 

Muzik Paradise! Toute la musique chrétienne francophone!

 

 

 

LA CAUSE

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Monique
Publié dans : #A méditer

Je viens de vous écrire sur ce livre deux articles et je vais vous dire une chose : Jésus dans la Parole de Dieu nous parle déjà de ce que c'est que  l'enfer : Eh oui ! jugez plutôt dans l' Evangile de Luc au chapître 16 verset 19, voici ce qui est écrit :



Il y avait un homme riche qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie.

Un pauvre couvert d'ulcères, du nom de Lazare, était couché à son portail.

Il aurait désiré se rassasier de ce qui tombait de la table du riche; même les chiens venaient lécher ses ulcères.

Le pauvre mourut et fut porté par les anges dans le sein d'Abraham. Le riche aussi mourut et fut enseveli.

Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, en proie aux tourments, il vit de loin Abraham et Lazare dans son sein.

Il s'écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et me rafraichisse la langue; car je souffre dans cette flamme.

Abraham répondit :"Mon enfant, souviens toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie et que de même Lazare a eu les maux, maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres .

En plus de tout cela entre nous et vous se trouve un grand abîme afin que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous ne puissent le faire, et qu'on ne parvienne pas non plus de là vers nous".

Le riche dit :" Je te demande donc, père, d'envoyer Lazaredans la maison de mon père; car j'ai 5 frères. Qu'il leur apporte son témoignage, afin qu'ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourment".

Abraham répondit : "ils ont Moîse et les Prophètes; qu'ils les écoutent".

Et il dit :"Non, père Abraham mais si quelqu'un des morts va vers eux, ils se repentiront".

Et abraham lui dit : S'ils nécoutent pas Moïse et les Prophètes, ils ne se laisseront pas persuader, même si quelqu'un ressuscitait d'entre les morts.

  revenir en haut   

Voir les commentaires

Publié le par Monique
Publié dans : #A méditer

Voici une convocation de Satan pour une convention mondiale, Celle-ci a eu reellement lieu, lisons le attentivement et soyons vigilants afin de ne pas nous laisser prendre. Dans son discours d'ouverture à ses anges déchus, il dit: " Nous ne pouvons pas empêcher les chrétiens d'aller à l'église, nous ne pouvons pas empêcher les chrétiens de lire leur Bible et de connaître la vérité, nous ne pouvons même pas les empêcher de faire l'expérience d'une relation avec Jésus-Christ. S'ils réussissent cette relation avec Jésus, notre pouvoir sur eux est brisé. Laissons-les avoir leur style de vie conservateur, mais volons leur temps pour les empêcher d'avoir cette relation intime avec Jésus-Christ. Alors voilà ce que je veux que vous fassiez, anges déchus: " Distrayez-les, empêchez-les de s'emparer de leur sauveur et de maintenir cette relation vitale quotidienne" Alors les anges disent: " comment peut-on faire cela? "

1 - Gardez-les occupés aux choses non essentielles de la vie et inventez des machinations pour occuper leurs esprits.

2 - Poussez-les à dépenser, dépenser, dépenser, emprunter, emprunter,emprunter.

3 - Persuadez-les femmes d'aller travailler de longues heures et les maris de travailler six, sept jours par semaines, 12h par jour pour pouvoir s'offrir ce qu'ils désirent.

4 - Empêchez-les de passer du temps avec leurs enfants et leurs familles, bientôt leur maison n'offrira plus aucune échappatoire à la tension de leur travail.

5 - Stimulez de plus en plus leur esprit au point qu'ils ne puissent plus entendre cette douce voix ( le Saint-Esprit).

6 - Poussez-les à mettre la radio, les cassettes ou les CD quand ils sont au volant et les télévisions vidéos, les C.D. et leurs ordinateurs constamment en marche dans leur maison.

7 - Veuillez à ce que chaque magasin et restaurant dans le monde joue de la musique non biblique sans interruption, cela va remplir leurs esprits et casser leur union avec Jésus-Christ.

8 - Couvrez les tables basses de magazines et de journaux pour qu'ils soient envahis de nouvelles du monde 24h/24, qu'il y ait plein de panneaux publicitaires le long des routes qui les attirent quand ils conduisent.

9 - Inondez les boîtes aux lettres de courrier non intéressants, catalogues, concours de toutes sortes et toutes sortes de lettres promotionnelles offrant des produits gratuits et des services publicitaires offrant de faux espoirs.

10 - Mettez beaucoup de mannequins maigres et magnifiques sur la 1ère page des magazines pour que les hommes croient que la beauté extérieure est plus importante que la beauté intérieure, et à ce moment là ils seront mécontents de leurs femmes et cela brisera très vite les familles.

11 - Dans leur moment de récréation ou de détente,poussez-les à êtreexcessifs, qu'ils reviennent de ce momentcomplètement épuisés, pas du tout en paix et pas préparé pour la semaine à venir.

12 - Ne les laissez pas aller dans la nature pour méditer les merveilles de Dieu.

13 - Envoyez-les dans des parcs d'attraction, voir des événements sportifs assister à des concerts, aller au cinéma.

14 - Gardez-les occupés, occupés, occupés et quand ils se rencontrent pour des rencontres spirituelles, entraînez-les au commérages, au bavardage,qu'ils s'en aillent après ces rencontres avec des esprits troublées et des émotions déséquilibrées.

15 - Allez-y, laissez-les s'engager pour gagner des âmes mais remplissez leur vie de tellement de bonnes causes qu'ils n'aient pas le temps de chercher la puissance venant de Jésus. Très bientôt, ils travailleront et feront tout cela de leur propre force en faisant le sacrifice de leur santé et de leur famille pour la bonne cause et cela va marcher, cela va marcher... C'était vraiment une bonne convention ! Alors les anges déchus sont partis très vite de la convention avec pour mission d'entraîner les chrétiens à être partout de plus en plus occupés, de plus en plus pressés, en allant ça et là. La question à se poser est : " Est-ce que le diable a réussi sa mission sur ma vie? Vous êtes seul juge.Chaque lettre du mot busy (occupé) veut dire : Being Under Satan's Yoke, ce qui signifie en français être sous le joug de Satan. SVP. Transmettez ce message à d'autres personnes ou êtes-vous trop occupé pour le faire 

  

 retour en haut 

Voir les commentaires

Publié le par Monique
Publié dans : #A méditer

 

Je suis choquée de voir l’engouement des français pour cette série qui représente la sorcellerie.

 
Si c’étaient vos enfants qui étaient supprimés sur les tables de la sorcellerie est ce que vous continueriez à voir ces choses ?


On dit que ça ne risque rien c’est du cinéma, ou c’est de la télévision. Ben voyons ! Le cinéma et la télévision sont les moyens les mieux adaptés pour attirer les foules et les manipuler.


Toutes les émissions de télévision sont soit portées sur le sexe soit sur le paranormal. Même dans certaines chansons il est parlé des anges bleus et d'autres choses. 



Petit à petit on est en train de faire de vous et de vos enfants des sorciers, et plus vous regarderez ces choses là, plus vous en ferez et plus vous aurez envie de continuer et d’aller plus loin. Vous vous trouverez dans une spirale infernale où il sera très difficile de s’en sortir. Il y a de plus en plus de dessins animés avec de la sorcellerie et vous vous laissez attirer je dirai excusez moi l’expression comme des rats.



Pas plus tard qu’hier sur la plage un enfant qui disait à son père et sa grand-mère : je fais de la magie, ils ont répondu quelque chose comme Ah c’est bien continues. J’avais envie de dire à ce gamin « arrêtes parce qu’il y a des enfants comme toi qui sont tués pour ce genre de chose.



L’année dernière, une petite fille de 4 ans que je connais bien, avait appris pour la fête de fin d’année de son école une chanson sur Belzebuth. Oh ! A l’Ecole !! franchement ! il n’y avait pas d’autres chants à leur apprendre à cet âge là ?


En ce moment c’est le satanisme qui mène le monde ! Et vous trouvez le monde d’aujourd’hui comment ? mal ! très mal ! combien de gens se suicident ??

Imaginez ce que Julie et Mélissa ont subi : emmurées vivantes !!! et la petite Elisabeth Brichet  ? et tous ceux dont on n'a jamais retrouvé les corps. Vous savez comment se passent les messes noires ?


Combien lorsque je vais sur des sites internet et que je vois l’intérêt porté à des bizzarreries invraisemblables et qu’on trouve ça super en plus !!, je me mets les mains sur la tête.


En touchant à quelque magie que ce soit vous vous mettez sous une malédiction ! quel qu’elle soit ! Après vous vous étonnez qu’il vous arrive plein de problèmes, ne vous étonnez pas !
On dit que la magie guérit ! c’est faux elle déplace la maladie. Mais la maladie subsiste, elle disparaît un temps et ressort sous une autre forme de maladie.

J'ai vu dans une émission un ministre qui montrait son bureau, et il y avait sur une armoire un buste du diable. Et quelques secondes après, il nous montre à son poignet un fil en guise de bracelet et il dit au journaliste que ce fil est pour le protéger des démons !! j'ai bien ri ! pour chasser les démons d'abord il  faut briser sa statue, et se mettre à Prier Jésus et quelques temps après il n'y aura plus rien.

Que de stupidité que de croire qu'un diable et une ficelle peuvent chasser ce genre de choses.

Dieu dit dans sa Parole : mon peuple mourra faute d'enseignement !

 

Les magnétiseurs :

J'ai encore regardé une autre émission sur les magnétiseurs   sur tf1, et il y aquelque chose qui m'a frappé : la personne qui parlait disait qu'elle faisait des prières le soir de Noël ou du nouvel an je ne sais plus et que cette prière ne pouvait pas être divulguée. Pourquoi elle ne peut pas être divulguée?? d'après vous ?? parce que c'est une prière  à des entités diaboliques. Evidemment la maladie s'en va, mais le diable à des droits sur vous et il vous rend quelques temps après autre chose encore plus important, maladie ou autre. Et cette femme médecin qui fait appel aux brûleurs de feu pour soigner des malades (le conseil de l'Ordre des médecins n'et même pas au courant). Vous trouvez normal que le Conseil de l'ordre des médecins ne soit pas au courant ? Moi non !

 

L’astrologie : Ah parlons en de ça ! Il n’y a plus que ça dans la bouche des gens ! on ne peut plus rien faire sans regarder si les astres sont favorables Lorsque nous parlons à des personnes il n’est pas rare qu’on vous demandes de quel signe êtes vous ?. Il ne faut pas faire ça ce jour là parce que ça ne marchera pas etc…



Oh OH il faudrait redescendre sur terre !

 


Est-ce que vous trouvez normal que des présidents de la république qui sont normalement des personnes de toutes confiances aillent s’abaisser à des consultations de voyantes.    


 
Comment des êtres humains sensés peuvent en arriver là ???


Demandez aux parents d’enfants disparus ce qu’ils pensent ???

 


L’affaire Dutroux ne vous suffit pas ? Fourniret non plus ? Il en faut encore combien pour que vous ouvriez les yeux ??

Lire l'article sur le satanisme : ici
 

 

RETOUR EN HAUT

Voir les commentaires

Publié le par Monique
Publié dans : #les différentes religions

     Le Peuple hittite est le peuple qui est à l’origine de la Turquie, c’étaient à l’origine des petites tribus des collines palestiniennes.

    

     Le déchiffrage des annales égyptiennes permit d’attester de l’existence d’un peuple gouverné par des rois au nord d’Israël, ainsi que des conflits évoqués dans l’Ancien Testament.

                                 

           Les fouilles

 

     En 1902, un savant norvégien J.A.Knudtzon, annonça aux linguistes sceptiques qu’il avait découvert une nouvelle langue indo-européenne (déductions faites à partir de deux tablettes d’argile rédigées en caractère cunéiformes, trouvées cinquante plus tôt a El Amarna en Egypte, et appartenant aux correspondances diplomatiques du pharaon Akhenaton et de son père Aménophis. Comme une de ces tablette était adressée au roi d’un pays resté jusqu’alors inconnu, appelé l’Arzawa, la langue avait été appelée l’Arzawan.


     Les fouilles de ce site, commencées en 1906, mirent vite au jour des archives composées de milliers de tablettes dont de nombreuses avaient été gravées en arzawan.



     Dès 1876 A.H Sayce avait émis l’hypothèse que certains blocs de basalte gravés d’une écriture hiéroglyphique trouvés à Alep et Hamath, dans le nord de la Syrie, étaient l’œuvre des hittites, peuple qui avait alors été jusqu’alors, mentionné que dans la Bible et dans les archives égyptiennes et assyriennes.

 

               Leur religion 


     Leurs croyances religieuses d’une communauté et leurs manifestations peuvent rarement être envisagées selon un système clos. Le plus souvent, les conceptions et les pratiques sacrées, ont au cours des siècles voire des millénaires, subi des altérations. Elles se sont augmentées d’apports étrangers et se sont modifiées selon les changement économiques et sociaux jusqu’à un aboutissement qui, considéré de l’extérieur, semble plein de contradictions. Des rituels ayant perdu leur sens originel, s’amalgament pour vénérer des variantes locales d’une même entité divine. La religion hittite subit au cours des 6 millénaires, des additions et des altérations nombreuses pour aboutir à un amalgame compliqué.



     La plus ancienne religion de l’Anatolie, comme dans d’autres parties du monde, fut la transposition, sur un plan mythologique , des forces qui président à l’ordre de l’univers et des relations de l’humanité avec elles . La plus importante de ces puissances créatrices fût sûrement la déesse de la terre, source de toute fécondité. Une divinité consort de moindre importance l’eau. Ces puissances devaient être vénérées pour attirer leur bienveillance. Chaque village possédait ces propres lieux de cultes, ses divinités, sa mythologie et ses fêtes.


     Les sorciers présidaient aux cérémonies pour conjurer le mauvais sort ou implorer une faveur spéciale. Plus les gens se sont mélangés au cours des siècles plus il y a eu de divinités à rajouter.


      Dans les cérémonies Hittites le roi à une charge considérable de présider aux cultes et d’invoquer tous les dieux, d’où venaient les obsessions de pureté des actes royaux et les souverains devaient rester à l’abri de toute souillure. Lorsqu’il approchait d’une divinité, cette dernière se mettait en colère s’il n’était pas exempt d’impureté. Pour connaître le motif d’impureté, les prêtres devaient pratiquer de la divination, notamment dans les sacrifices.


     Mais ce qui est le plus grand mensonge : c’était très difficile de savoir ce qui courrouçait la divinité parce qu’elle ne répondait pas, et pour cause !! parce qu’elle n’existait pas !! tout simplement !


     On remarque ici que ce qui tient le peuple se sont les princes et les rois, ce sont eux qui incitent le peuple à croire en ces divinités mensongères. 

              

          L’objet primordial de tout sanctuaire était la statue représentant la divinité à laquelle était rendue un culte. Dans de nombreux cas, les fêtes consistaient à transporter la statue en dehors de son enceinte sacrée jusqu’à un endroit en pleine campagne, et s’ensuivaient les rituels, les repas, la fête et les compétitions.


     Tiens ça me rappelle quelque chose qui se passe en ce moment !!! ça ne vous dis rien ? dans une certaines religions ? Il y a des processions de ce genre !


     Il y avait, au cours de ces cérémonies, des actes magiques.
Certains lieux de cultes se trouvent dans les rochers, où surgit une source, il y avait souvent un endroit tenu secret comme l’énorme sculpture de l’épée dédiée à un dieu du monde souterrain dans le rocher (Dieu dit bien dans sa parole : ils sacrifient leurs enfants entre deux pierres fendues). Dans ces endroits là on a retrouvé des ossements d’animaux et d’humains.


      Les rites funéraires


     Les cadavres de rois hittites étaient incinérés et leurs funérailles ont été souvent comparées à celles des héros homériques. Leurs cendres étaient mise dans des récipients à couvercles et de formes différentes.


     En ce moment il y a une recrudescence d’incinération, et ce n’est pas si innocent que ça.

     Dans certaines régions il y avait les deux types d’inhumation. 

      



        retour en haut                  


Voir les commentaires

Publié le par Monique
Publié dans : #A méditer

 

      A la suite du premier message de Pardon que j'ai écrit, j'ai eu une personne qui a laissé un commentaire :

 

 

     Bonjour Momoth. Tu nous parles ici de petit pardon...mais saches qu'il est certainement difficile de pardonner l'assassin de son enfant, ou de pardonner des horreurs inimaginables. Je crois vraiment que le pardon est une puissance libératrice mais c'est aussi un acte qui met longtemps à se construire, un acte qui coûte. Tes petits pardons sont indispensables et c'est bien de les avoir fait car beaucoup en resterait là. Mais peut-être que le Seigneur t'éprouves pour, qui sait, avoir à éprouver un vrai pardon plus tard,le pardon qui change les vies et qui libère, en effet. Prépares toi tout les jours à devoir affronter un gros pardon.

 

      Que le Seigneur te bénisse et te donne sa merveilleuse vision de l'amour et du pardon.

 

      Bisous.

 

A la suite de ce message j'ai eu la conviction que quelqu'un ne peut pas pardonner dans les grandes choses s'il n'apprend pas à pardonner dans les petites choses.

 

 Ce matin en partant au Culte j'ai repensé à ce message et je vais encore parler de moi car, lorque j'étais enfant j'ai vécu dans l'enfer de l'alcoolisme avec toutes les conséquences que cela peut avoir :

Mon père rentrait très souvent dans des états épouvantables. Dès fois, j'étais obligée d'aller le chercher au café, de le ramener à la maison, de le tenir dans la rue pour ne pas qu'il tombe, de subir le regard des autres. Un jour quand j'avais dix ans, j'ai voulu le tuer, parce que j'en pouvais plus, j'ai été prise d'un grande colère et c'est ma marraine qui s'est interposée.

 

 Quand il rentrait j'avais très peur de lui car il était méchant, avec ma mère ils se battaient. Souvent le soir, je partais  de la maison avec mes soeurs pour ne pas entendre les cris.

 

 Nous étions 4 enfants, et nous étions habituées à aider à la maison, un jour j'avais fait toute la lessive et le repassage pour toute la famille (6 personnes ce n'était pas rien), mon père, le soir quand il est rentré il est allé se coucher et puis il s'est relevé pour aller aux toilettes, il s'est trompé de porte, je vous laisse comprendre la suite etc...

 

 En dehors de son alcoolisme, mon père était un être extrêmement sensible. Ce qui était à l'origine de son alcoolisme : quand il est né, c'était en 1914, trois mois avant la première guerre mondiale,  en Belgique puisque ses parents tenaient làbas une entreprise de parapluies.

 

 La guerre ayant éclaté, ma grand mère l'a ramené bébé chez sa mère (à elle) en Auvergne. Il y est resté 4 ans, après quoi elle a voulu le reprendre, mais comme tout enfant qui est élevé par sa grand mère et n'ayant pas vu sa mère pendant tout ce laps de temps, il n'a pas voulu la suivre et est donc resté en Auvergne.

 

 A la suite de cela, toute  sa vie, mon père à été rejeté par ses parents. Quand il est parti à la guerre en 1939, il a été fait prisonnier en Allemagne, et là, il a vu des familles entières fusillées devant lui (hommes, femmes et enfants). Il en a été traumatisé. Il ne m'avait jamais caché qu'à l'époque, il avait fait la connaissance d'une femme polonaise qu'il aimait vraiment, avec qui il a vécu, et avec qui, il a eu un enfant. Cette femme à dû retourner dans son pays avec l'enfant.

 

 Quand il est rentré en France après la guerre, il les a recherché mais en vain. Il s'est marié avec ma mère, qu'il avait connu avant la guerre, et il nous a eu. Mais il m'a toujours parlé de ce fils qu'il a eu. Il s'est mis à boire, et il dirigeait des entreprises et de parapluies et de déminage en Normandie. Il s'est fait avoir par des personnes mal intentionnées, bien sûr, il a tout perdu. et donc il a continué à boire et à boire et à boire.

 

 Au sujet de ce demi frère, je souhaiterai sincèrement le retrouver, le connaître etc...

 

  Nous, enfants, mes soeurs et moi, nous en avons pati parce que toute la famille en parlait et nous reprochait plein de choses : nous étions les filles de ...l'alcoolique, nous entendions toujours dire que nos parents étaient des incapables etc...

 

 

 Nous vivions des choses difficiles, comme je racontais à mon pasteur ce matin. Quand nous ne voulions pas manger la soupe, nous étions enfermées dans une cave.

 

 

J'avais toujours peur quand mon père rentrait du travail, j'allais me cacher, il lui arrivait même de rentrer par la fenêtre quand nous le laissions dehors.Je me souviens d'une fois ou ma soeur ne voulait pas manger parce qu'il n'y avait pas de viande, mon père l'a empoignée et l'a fait mettre à genou sur le dos d'un couteau, je ne sais pas si vous vous rendez compte de cela ??

 

Quand ma mère n'avait pas payé l'électricité et que l'agent venait pour se faire payer, nous devions nous cacher pour ne pas répondre.

 

 

A la suite de tout cela, ma grand mère m'a fait enlever de la maison pour me mettre en internat à 9 ans. Je ne rentrais que le week end, et petit à petit je ne rentrais plus que tous les trois mois

 

 

 J'ai eu un accident de voiture, je suis restée plus d'un an sans pouvoir me servir de mon bras, j'ai pardonné de suite à ceux qui sont à l'origine de cet accident.

 

 

 

 J'ai pardonné pour toute ces choses, absolument toutes et à tout le monde !

 

 retour en haut

Voir les commentaires

Publié le par Monique
Publié dans : #A méditer

     Par ma vie professionnelle j'ai affaire au public depuis 15 ans je côtoie souvent les même personnes. Depuis quelques temps, un vieux monsieur avec qui, auparavant, je parlais souvent, ne voulait plus venir à mon guichet. A chaque fois qu'arrivait son tour, et qu'il voyait que c'était moi au guichet, il laissait passer une autre personne. Une fois, deux fois, trois fois, Je me suis dit :" quand c'est une fois ça passe, mais quand c'est plusieurs fois, c'est qu'il y a quelque chose".

  

     J'ai Prié Dieu, j'ai dit  "Seigneur, qu'est ce que j'ai fait à cet homme?". entre temps il est venu aux guichet, de mes collègues, et je n'arrivai pas à le rencontrer.

  

    Un jour, il s'est trouvé au guichet d'à côté et j'ai tout naturellement demandé à ma collègue :"de lui demander s'il a quelque chose contre moi ?", et ma collègue me répond pourquoi tu demandes ça ? ben toute étonnée je lui répond : "je vois que cet homme ne veut plus venir à mon guichet, alors qu'avant il venait, c'est qu'il s'est passé quelque chose qui ne lui a pas plû, et je voudrai m'excuser.

 

     Elle me répond  :"tu n'as pas à t'excuser!".

 

    Je ne réponds rien pour ne pas envenimer les choses.   

 

     Quelques jours plus tard, Dieu à permis que cet homme soit seul dans la salle du public, je me suis approchée et je lui ai demandé :"s'il avait quelque chose contre moi, car avant il venait me voir et maintenant plus rien ?" Il n'a pas voulu me révéler ce qu'il avait contre moi, mais je lui ai dit : "si un jour j'ai été désagréable avec vous je m'en excuse". Il m'a dit :" non ce n'est rien, ce n'est pas grave".

 

    

     Si vous saviez quel soulagement ça a été pour moi ! depuis cet homme est revenu à mon guichet et nous avons recommencé à  discuter.

 

     Dieu m'a rappelé en fait ce qui s'était réellement passé : Au mois de décembre dernier, nous étions surchargés de travail, il n'y avait pas eu d'embauches de jeune pour nous aider, et en plus j'avais eu un différend avec ma responsable qui me reprochait de trop parler avec les clients (ce qui était faux). Je passais les gens au guichet comme si j'étais dans une usine, et j'avais reproché aux gens de ne pas être assez rapide, notamment ce monsieur ! et il l'avait mal pris parce qu'il n'avait pas compris que nous aussi nous avions une pression.

 

 

 

     Un matin, au bureau, j'ai vu des papiers qui trainaient, et j'ai spontanément dit à une jeune fille qui travaille avec moi  (mais involontairement d'une manière assez sèche), "qu'est ce que ces papiers font là ?  il manque des fiches qui vont avec ?"   elle me répond toute peureuse je les ai traité, mais je comptais finir après (mais elle était tellement penaude en me le disant !) et moi j'ai réalisé que j'avais été un peu fort et je lui dit "excuses moi de t'avoir parlé sur ce ton !".

 

     Une troisième collègue qui se trouvait là me dit : "arrêtes de t'excuser tout le temps" et rajoute "tu m'agaces à t'excuser" et je veux que tu perdes cette habitude !

   

     Je la regarde et je lui dit :"non je ne perdrai pas cette habitude parce que je suis chrétienne et que, s'il y a quelque chose qui ne va pas il faut demander Pardon". Elle me dit : "il n'y a pas de chrétienté là dedans".

 

     J'en suis venue à réfléchir et à me dire : "quand j'étais petite, j'ai été élevée à demander pardon et à pardonner, j'ai toujours vu que les gens le prenaient bien, maintenant chacun reste sur sa position et personne ne va faire la démarche envers les autres. Alors on reste avec en soi son orgueil, mais aussi comme un poids qui nous tiraille en dedans.

 

     Il y a quelques années j'ai eu des problèmes avec des personnes qui ont quitté la ville, et en moi même je leur en voulait. Un  jour, j'ai rencontré les enfants de ces personnes et je leur ai dit :"Vous direz à vos parents que je leur demande pardon", et à ce moment là, j'ai senti comme un gros poids partir de moi. Et j'étais dans une joie et une paix surnaturelle.

 

     Vous savez : quelque soit les fautes qui ont été commises il faut demander pardon car c'est une puissance libératrice et il faut pardonner "je dis bien quelque soit la faute".

 

     Le Pardon c'est le b a ba de la délivrance, tant que vous n'aurez pas pardonné ou donné le pardon vous serez aigri et mal dans votre peau, voir dépressif et malade.

 

 

 

     Avez vous entendu parler de ce couple qui a pardonné  au conducteur de la voiture dans laquelle est mort leur fils. Maintenant, ils parcourent les routes de France tous les trois pour donner leur témoignage pour la prévention routière.

 

 

 

     Avez vous entendu parler de ce pasteur qui a pardonné à l'assassin de son fils, et celui ci s'est converti à Jésus Christ !

 

     Je vous invite à lire ce témoignage qui est édifiant : cliquer   ici

 

 

    

Vous savez pourquoi le monde va mal ???  Parce que chacun reste dans son égoisme ! 

 

          Le non pardon est une gangrène qui vous ronge de l'intérieur !

 

     Est ce que vous vous rappelez ce que Jésus à dit sur la croix ???

 

     "Père Pardonnes leur car ils ne savent pas ce qu'ils font  "

 

     Nous, les êtres humains nous avons crucifié Jésus, nous l'avons TUE ! et lui au moment de mourir il a dit :

   

     "Père Pardonnes leur !"

 

     Qu' elle merveilleuse Puissance d'Amour de Sa Part !

 

     Parce que le Pardon c'est aussi montrer notre amour envers les autres.

 

     Je connais des personnes qui ont divorcé et qui ne pardonnes pas au conjoint, et quelques mois après il leur arrive des choses, accident, maladie, etc...

 

     Tant qu'il y a du non pardon le diable à des droits sur nos vies.

 

     retour en haut   

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Monique
Publié dans : #témoignages

Dieu m'a libéré de la peur d'Harmaguédon

 

                                          Salut à tous, que la grâce de notre Seigneur soit sur vous,

     On ne se connaît pas encore, mais en bref, voila, J'ai lu vos témoignages sur les témoins de Jéhovah et je remarque que par rapport à la peur, je suis aussi passé par là à cause de ce mot que l'on répétait souvent chez eux: Harmaguédon.

 

       Quand j'ai quitté l'organisation en 1992, je me sentais condamné. Pour moi la vie ne valait plus la peine d'être vécue car je mourais de toute façon le jour de Harmaguédon.
Mon père lui allait dans une église baptiste où je suis allé avec, et la parole du pasteur me semblait juste et je ne le voyais pas comme des gens satanique comme on nous le faisait croire.



     J'allais à l'église baptiste, mais j'avais toujours peur de mourir. Je me disais: "as tu fais le bon choix ? et si tu trompais ?"
Déjà aussi, la conduite de mon père malgré qu'il allais à l'église n'étais un bon exemple pour moi. Ou bien je ne comprenais pas encore que ma vie devait changer, car j'étais endoctriné.
J'ai vécu ma vie dans des orphelinats ou je fut privé de l'amour parental.
A 16 ans j'ai eu un flash, alors que j'étais incroyant et que mon cœur était rempli de haine, cette année de 1986 j'avais un choix; La délinquance ou la voie de la sagesse.
J'ai reçu un flash dans ma tête comme celui d'un appareil photo, j'étais en randonnée en montagne, c'était en Autriche dans Tirol pendant les vacances du mois d'août 1986, je venais d'avoir 16 ans.
J'ai été touché par quelque chose qui me fait penser à un profond amour. Je filais dans la haine et je devenais rebelle avant d'avoir vécu cette expérience.

   

 

 

 

Après les vacances tous les jours en revenant de l'école, il y avait une petite chapelle sur la route des campagnes, je faisais 3 km tous les jours.
Je m'arrêtais et je priais la statue représentée par Marie, je ne connaissais pas Dieu !
Je priais et je pleurais, je lui disais que je voulais connaître Dieu et que je voulais lire la Bible.

 

 

Moi qui faisais souvent des dessins qui représentaient la guerre, voilà que je rêvais de paix pour tous les hommes.

 

 

 

 

 

 

 

     A l'orphelinat où j'étais, je demandais pour rencontré la directrice et elle me recevait. Je lui fit part de ce que j'avais sur le cœur.
Je voulais aller à l'église catholique je ne connaissais rien d'autre. Et en plus le film "la mélodie du bonheur" guidait mon choix vers les catholiques.

 


     Elle me fit part que ça ne l'étonnait pas, mais elle me déconseilla d'aller là.

 

      Elle recevait régulièrement la visite des témoins de Jéhovah et me mis en contact avec eux; elle me dit ensuite de voir. Leur parole avait été convainquante pour moi.

 


     J'ai commencé l'étude et je me suis engagé aux réunions, je faisais du porte à porte et je me fis baptiser. J'avais un coeur sincère et je pense que c'est ça qui à permis que je garde le contact avec Dieu.

 

     Quand je suis parti de l'orphelinat, j'ai voulu connaître la vie de famille et je suis allé chez mon père qui lui allais donc à l'église baptiste.Je ne suis plus allé aux réunions des témoins de Jéhovah, mais seulement la culpabilité et la peur de mourir à Harmaguédon me tenaient liés.

 


     Un jour, j'ai claqué la porte de chez mon père et je suis retourné voir un ancien, je demandais pardon à Jéhovah et je lui faisais part que j'avais besoin d'aide, je voulais revenir à Dieu.

 

 


J'ai fait ça en regardant que Dieu a toujours invité son peuple a revenir à Lui, si "si mon peuple s'humilie, prie et me cherche, je l'exaucerai des cieux"
Quand je suis allé voir l'ancien des témoins de Jéhovah, il a voulu me faire admettre des choses que je n'avais pas fait, je me serais cru dans un bureau de police avec un interrogatoire dissuasif et oppressant. Je n'ai pas eu d'aide, je cherchais à être pardonné par Dieu de mon égarement et je n'ai pas eu le soutiens psychologique désiré de leur part, ils m'ont considéré comme un voleur, un adultère, etc...

 

 

 

 

          Je n'avais qu'une idée en tête quand je suis sorti de cette maison ! Me tuer, car de toute façon je serai mort à Harmaguédon.

 

 

 

 

                     Je ne l'ai pas fait sinon je serai pas ici !!! (rire),

  

     Je me suis dit que ça n'en valait pas la peine car si le pasteur avait raison, je pouvais toujours me raccrocher à lui et c'est ce que je fit. Il me donnait le livre "Lumière sur les témoins de Jéhovah" de Christian Piette. Quand je l'ai lu, je sentit une libération, je ne me sentais plus condamné, les chaînes se sont brisées.

  


     Depuis, j'ai rencontré d'autres témoins de Jéhovah car je n'ai aucune peur de leur parler. Une fois un témoin de Jéhovah qui étais à ma porte fut choqué, car c'était moi qui l'évangélisais, on a parlé 3h et je vis chez
ce jeune que s'il faisait du porte à porte, c'était pour s'en sortir de la drogue. Il ne me l'a pas dit, mais je le ressentais.

 


     Depuis, j'ai fait mon chemin et les textes qui m'ont ouvert les yeux c'est Apocalypse 1.8 et Apocalypse 2:8

 


     Je suis auteur compositeur dans la musique, je sais que le Christ Jésus est vivant et qu'il pardonne nos péchés, il est Dieu. J'ai vécu pas mal de chose avec Dieu, surtout le baptême d'eau et l'Esprit. Je vis la puissance de mon Roi.



     Voila en bref, il y a encore plus de chose à dire mais ce n'est pas en rapport avec les témoins de Jéhovah spécialement. C'est plus basé sur ma vie. Le diable a tenté de nuire à ma vie dés mon plus jeune age, mais Jésus m'a gardé.
Dieu m'a trouvé, je l'ai cherché et il m'a prit sous son aile précieuse
en me protégeant et me donnant l'amour que je n'ai pas eu durant l'enfance car j'étais battu par le mari de mère et celle-ci même.

 

J'aurais pu mourir pour la moitié des choses que j'ai vécu, d'autres enfants ont eu moins de chance que moi. Je fus privé de nourriture, avec les mains liées dans le dos durant la nuit pour ne pas aller dans les armoires. Enfin par la grâce de Dieu on s'est toujours débrouillé pour se nourrir mon frère, ma sœur et moi. C'était l'enfer, un camp de concentration si on peu le dire ainsi c'est vrai !


 

     Mon beau-père a fait de la prison, et nous avons été placés, je ne regrette rien car c'est là que j'ai connu une bonne éducation, c'est assez rare pour le souligner. Je ne soufre pas de mon passé et je suis même heureux car aujourd'hui, je peux comprendre les gens autour de moi et leur apporter une parole de réconfort, ça leur fait du bien après qu'ils aient eu une discutions avec moi.

  

     J'ai pardonné à ma mère et mon beau-père.
Je suis allé habiter à Liège (Belgique) pensant y rester, car ma femme s'était blessée au travail avec une fracture à la rotule, et donc ma mère devait s'occuper de ma femme pendant que j'étais au travail. Mais la relation fille belle-mère à vite tourné au vinaigre, il fallait que je trouve un studio pour notre sûreté.

  

     Je suis resté 8 mois, une fois encore, elle s'est jouée de moi en voulant détruire mon mariage, je lui ai tendu une perche et elle a retourné celle-ci contre moi me maudissant et moi je la bénissais. Ça l'excitait encore plus! J'ai du couper toute relation avec elle afin de préserver mon mariage et ma famille, je fut accusé de pédophilie envers ma fille et grâce à Dieu les services sociaux me connaissaient et sachant les souffrances que j'ai vécu m'ont soutenu.

  

     Mon père "ma mère et mes frères " et mes sœurs sont ceux qui font la volonté du Père qui est dans les cieux, voir Matthieu 12.46-50

  

     J'ai trouvé une grande famille et je bénis Dieu pour cela car il ne ma jamais abandonné, j'étais à Liège durant 8 mois ou ma mère à tout tenté, mais en vain!
Et Dieu m'a fait comprendre que je devais fuir de Liège par un rêve que je fis, ça c'est accomplit comme le rêve l'expliquait. Dieu est bon il ne se lasse pas de nous, Jésus est mon guide, il ma toujours protégé ma famille et moi.

  

     Dieu m'a appelé, j'ai répondu, il a frappé à la porte de mon cœur, je lui ai ouvert, j'ai cherché et je l'ai trouvé. ( Matthieu 6.33 ; Matthieu 7.7-8)

  

     Le plus important dans ma vie, ce n'est pas que j'ai été témoin de Jéhovah, non !!!

  

     Le plus important c'est que J'ai accepté la visitation de mon Sauveur Jésus, je lui ai ouvert la porte et il est entré. Et toutes ces choses que j'ai vécu dans ma vie, sont peu, car après l'épreuve, vient la bénédiction. Job a souffert aussi, il y a une récompense dans le ciel qui m'attend car je n'ai pas renié mon Dieu dans la souffrance.

  

     Soyez Bénis au nom de notre Sauveur Jésus Christ de Nazareth, Il est vainqueur.

  

     Voilà en bref mon petit témoignage.

  

     Roger  :  lui écrire

 

 

 

 

       Ecouter sa musique : 

 

 votez pour ce site   

retour en haut

Voir les commentaires