Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Eden-Esperance

Désolée pour le dérangement, ce blog est en refonte complète, Que Dieu vous Bénisse

Publié le par Momoth
Publié dans : #A méditer

Une pensée m'est venue ce matin, je ne sais pas si elle vient de Dieu ou de mes pensées personnelles mais j'ai jugé qu'elle était très importante pour vous la transmettre et vous faire réfléchir.
Vous savez tous que Jésus doit revenir chercher son Eglise et s'il revenait la chercher le 24, le 25, le 31 décembre ou le premier janvier qu'est ce qu'il trouverait ? des chrétiens qui font la fête avec des paiens. La Parole de Dieu nous dit bien de nous préparer car il viendra comme un voleur sans prévenir. Contrairement à ce que disent les médias et la tradition, Noël n'est pas une fête chrétienne. Dans aucun Evangile il est écrit de fêter la naissance de Jésus ! et encore moins avec un gros bonhomme à barbe blanche qui n'est qu'une idole parmi tant d'autres.
Cela dit, si vous devez par devoir familial fêter cette fête : 
1) invitez Jésus à votre table.
2) que ce repas puisse être  une occasion de témoigner de l'Amour de Dieu.
Voici ce qui est écrit dans Galates :

5:13
Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair ; mais rendez-vous, par la charité, serviteurs les uns des autres.
5:14
Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
5:15
Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres.
5:16
Je dis donc : Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair.
5:17
Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.
5:18
Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi.
5:19
Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution,
5:20
l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes,
5:21
l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu.
5:22
Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ;
5:23
la loi n'est pas contre ces choses.
5:24
Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.
5:25
Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit.


L'année dernière j'avais reçu ce message :



Tu te rappelles de mon anniversaire? 

 

Comme tu le sais, la date approche. Tous les ans, il y a une grande célébration en mon honneur et je pense que cette année encore cette célébration aura lieu.  Pendant cette période, tout le monde fait du shopping, achète des cadeaux, il y a plein de publicité à la radio et dans les magasins, et tout cela augmente au fur et à mesure que la date approche. C'est vraiment bien de savoir, qu'au moins une fois par an, certaines personnes pensent à moi. Pourtant je remarque que si au début les gens paraissaient comprendre, plus le temps passe, et moins ils semblent se rappeler la raison de cette célébration. Les familles et les amis se rassemblent pour s'amuser, mais ils ne connaissent pas toujours le sens de la fête. Je me souviens que l'année dernière il y avait un grand banquet en mon honneur. La table de la salle à manger était remplie de mets délicieux, de gâteaux, de fruits et de chocolats. La décoration était superbe et il y avait beaucoup de magnifiques cadeaux emballés de manière très spéciale.

 

Mais tu sais quoi ? Je n'étais pas invité...

 

Je pensais être l'invité d'honneur, mais personne ne s'est rappelé de moi et ils ne m'ont pas envoyé d'invitation. La fête était en mon honneur, mais quand ce grand jour est arrivé, on m'a laissé dehors, et ils m'ont fermé la porte au nez... et pourtant moi je voulais être avec eux et partager leur table. En réalité, je n'étais pas surpris de cela car depuis quelques années, toutes les portes se referment devant moi. Comme je n'étais pas invité, j'ai décidé de me joindre à la fête sans faire de bruit, sans me faire remarquer. Je me suis mis dans un coin, et j'ai observé. Tout le monde buvait, certains étaient ivres, ils faisaient des farces, riaient à propos de tout. Ils passaient un bon moment. Pour couronner le tout, ce gros bonhomme à la barbe blanche est arrivé, vêtu d'une longue robe rouge, et il riait sans arrêt : 'ho ho ho!' Il s'est assis sur le sofa et tous les enfants ont couru autour de lui, criant 'Père Noël! Père Noël!', comme si la fête était la sienne! A minuit, tout le monde a commencé à s'embrasser ; j'ai ouvert mes bras et j'ai attendu que quelqu'un vienne me serrer dans ses bras et... personne. Puis ils se sont tous mis à s'échanger des cadeaux. Ils les ont ouverts un par un, en grande excitation. Quand tout a été déballé, j'ai regardé pour voir si, peut-être, un cadeau était resté pour moi. Qu'auriez vous ressenti si, le jour de votre anniversaire, tout le monde s'échangeait des cadeaux et que vous n'en receviez aucun ? J'ai enfin compris que je n'étais pas désiré à cette soirée et je suis parti silencieusement.

 

Tous les ans c’est pire. Les gens semblent se rappeler seulement de ce qu'ils boivent et mangent, des cadeaux qu'ils ont reçus, et plus personne ne pense à moi. J'aurais voulu pour la fête de Noël cette année, que quelqu'un me laisse entrer dans sa vie. J'aurais souhaité que quelqu'un se rappelle qu'il y a plus de 2000 ans de cela, je suis venu au monde pour donner ma vie pour tous, pour toi, pour vous sauver. Aujourd'hui je souhaite seulement que  vous croyez à cela de tout votre cœur.

 

Comme nombreux sont ceux qui ne m'ont pas invité à leur fête l'an passé, je vais cette fois organiser ma propre fête et j'espère que vous serez nombreux à me rejoindre. En guise de réponse positive à mon invitation, envoie ce message au plus grand nombre de personne que tu connaisses. Je t'en serai éternellement reconnaissant. Je t'aime très fort !

 

Joyeux Noël à toi et à tous ceux que tu aimes !

                                                                                                   Jésus

Les Origines de Noël et des Pâques [235]

(Édition 1.0 19980117-19980117)

 

Les Chrétiens ont été conditionnés à accepter que Noël et les Pâques font essentiellement partie de la tradition Chrétienne. Le fait est qu'aucune de ces fêtes n'est Chrétienne. Toutes les deux ont leurs racines dans les cultes du Mystère, les Saturnales, l'adoration du système de la déesse Mère et l'adoration du dieu Soleil. Elles sont directement contraires aux lois de Dieu et à Son système.

 

Christian Churches of God

PO Box 369,  WODEN  ACT 2606,  AUSTRALIA

 

Courriel: secretary@ccg.org

 

(Copyright ã 1998 Wade Cox)

Tr. 2003

 

 

Cette étude peut être copiée et distribuée librement à la condition qu'elle le soit en son entier, sans modifications ni rayures. On doit y inclure le nom, l'adresse de l’éditeur et l'avis des droits d'auteur. Aucun montant ne peut être exigé des récipiendaires des copies distribuées. De brèves citations peuvent être insérées dans des articles et des revues critiques sans contrevenir aux droits d'auteur.

 

 

Cette étude peut s’obtenir sur les pages du World Wide Web:
http://www.logon.org/french et http://www.ccg.org

 

 

Les Origines de Noël et des Pâques [235] 

 


Le soi-disant Christianisme moderne célèbre deux festivals principaux: Noël et les Pâques. L'un est en décembre et l'autre est en mars-avril. La Bible ne célèbre aucun festival religieux en décembre. Le festival de mars-avril que la Bible commande d'observer est appelé la Pâque. Elle tombe en mars-avril, mais elle n'est pas appelée les Pâques et ne tombe pas le jour déterminé par les calculs pour les Pâques.

 

Ce qui est plus important, c'est que d'autres festivals commandés par la Bible ne sont pas observés. De plus, bien qu'il soit commandé par le quatrième commandement, le Sabbat n'est pas observé, mais le jour du Soleil l'est à sa place. Comment est-ce arrivé ? Quelle est l'origine de tout cela ? Est-ce que c'est biblique et est-ce que c'est Chrétien ? Les réponses sont toutes trouvées dans l'histoire et elles sont fascinantes.


lire la suite ici : http://www.logon.org/french

 

 

Voir les commentaires