Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eden-Esperance

Désolée pour le dérangement, ce blog est en refonte complète, Que Dieu vous Bénisse

Publié le par Monique
Publié dans : #l'origine du monde

    

    Alors ils entendirent la voix de l'Eternel Dieu qui parcourait le jardin vers le soir, et l'homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l'Eternel Dieu, au milieu des arbres du jardins.

 

  

       Vous voyez bien que c'est Dieu qui a Créé les arbres !!

   

      Mais l'Eternel Dieu appela l'homme et lui dit : où es tu ?

 

      Dieu a compris qu'il se passait quelque chose puisqu'i;l ne trouvait pas Sa Créature (bien qu'il est Dieu et qu'il savait, il voulait le leur faire avouer).

  

      Il répondit : j'ai entendu ta voix dans le jardin et j'ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché.

      Et l'Eternel Dieu dit : qui t'a appris que tu es nu ???

  

       Dieu savait très bien que le serpent les avait fait chuter,  mais ils voulait qu'ils avouent leur Péché dans la Vérité !

 

 

  

       Est ce que tu as mangé de l'arbre dont je t'avais défendu de manger ?L'homme répondit : La femme que tu as mise auprès de moi m'a donné de l'arbre, et j'en ai mangé.

 

 

       L'homme exagère quand même ! il n'ose pas reconnaître sa propre culpabilité, et il la met sur le dos de sa femme, alors qu'il a quand même accepté de manger ce fruit !!!

 

       Et l'Eternel Dieu dit à la femme : Pourquoi as tu fait cela ? La Femme répondit : le serpent m'a séduite et j'en ai mangé.

 

       La femme exagère aussi car elle met cela sur le dos du serpent, mais c'est quand même elle qui a accepté d'en manger, c'est elle qui voulait ressembler :" à des dieux". Le serpent l'a tentée c'est vrai mais c'est elle qui lui a permis de rester dans ce monde parce qu'elle a accepté un compromis avec lui.

 

     Comme quoi il ne faut pas faire de compromis avec cet adversaire car il est très fourbe, il l'a manipulé au moment ou elle s'attendait le moins.

 

  lire la suite

 

 

   

 

Commenter cet article