Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eden-Esperance

Désolée pour le dérangement, ce blog est en refonte complète, Que Dieu vous Bénisse

Publié le par Momoth
Publié dans : #divers

Ringa pakia Frappez des mains sur les cuisses
Uma tiraha Que vos poitrines soufflent
Turi whatia Pliez les genoux
Hope whai ake Laissez vos hanches suivre le rythme
Waewae takahia kia kino Frappez des pieds aussi fort que vous pouvez

Ka Mate ! Ka Mate ! C'est la mort ! C'est la mort !
Ka Ora ! Ka Ora ! C'est la vie ! C'est la vie !
Tenei te ta ngata puhuru huru Voici l'homme poilu
Nana nei i tiki mai Quiest allé chercher le soleil et l'a fait briller
Whakawhiti te ra Faites face ! Faites face en rang
A upane ka upane ! Soyez solides et rapides
A upane kaupane whiti te ra ! Devant le soleil qui brille
Hi ! Hi !

Ka mate Ka mate
Je meurs, je meurs

Ka ora Ka ora
Je suis vivant, je suis vivant

Ka mate Ka mate
Je meurs, je meurs

Ka ora Ka ora
Je suis vivant, je suis vivant

Tenei Te Tangata Puhuruhuru
C'est l'homme chevelu

Nana i tiki mai whakawhiti te ra
Qui a fait briller le soleil à nouveau pour moi

Ah Upane Upane
Un pas vers le haut, puis un autre

Upane Kaupane
Un pas vers le haut, un autre

Whiti te ra
Le Soleil brille !


Le Ka Mate aurait été composé vers 1820 par Te Rauparaha, un grand chef local.

Alors qu'il fuyait certains de ses ennemis, il se réfugia auprès de Te Wharerangi (un homme connu pour être particulièrement hirsute) et lui demanda de l'aide.

Ce dernier l'autorisa à se cacher dans une sorte de puits. Sa femme (Te Rangikoaea) se posta devant cette cachette, en raison de son "pouvoir" neutralisant vis-à-vis des hommes qui poursuivaient Te Rauparaha et du "pouvoir" protecteur accordé aux organes génitaux féminins par les Maoris.

Alors qu'ils approchaient de la cachette, Te Rauparaha aurait murmuré "Ka mate ! Ka mate !" (je meurs, je meurs). Te Rangikoaea affirma aux poursuivants que Te Rauparaha était parti. Ce dernier murmura alors "Ka ora, ka ora" (je vis, je vis).

Les guerriers se laissèrent convaincre et partirent. D'où les dernières strophes, qui remercient l'homme chevelu, Te Wharerangi (et sa femme ?!! Elle est un peu oubliée...) et décrivent sa sortie du puits et le fait qu'il voit à nouveau la lumière.

 

 

Le haka n'est pas anodin au niveau spirituel puisqu'ici il est parlé de pouvoir neutralisant et du pouvoir protecteur donc il y a une part de sorcellerie. La langue et au pouvoir de celui qui l'a. La langue est le plus petit muscle mais c'est celui qui fait le plus de mal. Par la langue nous pouvons Bénir et nous Bénir mais nous pouvons aussi maudire et nous maudire involontairement en prononçant des choses contre les autres (lorsque quelqu'un nous énerve par exemple), vous avez certainement déjà entendu dire :"ah si il pouvait lui arriver quelque chose, la Bible dit que la Parole à un effet boomerang et celui qui l'a envoyé ne sera pas impuni.

Commenter cet article